Noir Dissay

Noir Dissay : des animations autour du polar du 19 au 24 septembre 2022
Petit logo Noir Dissay

Le mot du maire

Quel plaisir de retrouver le polar à Dissay !
Notre commune vous propose une semaine complète d’animations pendant laquelle petits et grands vont pouvoir vivre au rythme de la littérature policière, de ses enquêtes, de ses experts…
Merci à nos partenaires ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui contribuent à organiser cet événement unique, clôturé par le salon qui rassemblera, à Dissay, une vingtaine de formidables auteurs provenant de toute la France. Ne ratez pas ce Noir Dissay qui pourrait bien vous faire passer quelques nuits blanches !
Michel François

Lundi 19 septembre : Lancement officiel du festival, à 19 heures à la Médiathèque. Découvrez une énigme sonore sur vos téléphone. Un crime a été commis à Dissay ! Retrouvez le criminel.

Mardi 20 septembre : Soirée jeux d'enquête au Barlu de Fortpuy, à 19 heures, avec les animateurs du Grenier des Gobelins.

Mercredi 21septembre : Sur inscription à la mairie, les enfants (à partir de 10 ans) pourront venir à la salle polyvalente. Les animateurs de l'Espace Mendès-France les feront participer à l'atelier Mais que fait la police scientifique ?
A 20 h , à la salle polyvalente, Les experts du corps vous parlent : une table ronde avec des experts qui interviennent pour identifier les victimes de catastrophes naturelles ou à la demande de la Cour Pénale Internationale.

Jeudi 22 septembre : A 20h30, à la salle polyvalente, La clef. Inspiré d'un roman graphique, ce spectacle multimédia croise l'univers du polar, de la bande-dessinée et des musiques actuelles.

Vendredi 23 septembre : Une rencontre avec Thibaut Solano, auteur de "Les noyés du Clain", proposée par la Bibliothèque départementale de la Vienne, à 20h30 à la salle polyvalente.

Samedi 24 septembre : de 10h à 18h, à la salle polyvalente, rencontres, achats de livres et dédicaces lors du salon Noir Dissay. Venez retrouver les auteurs, assister à la remise du prix des lecteurs, aux tables rondes, au tirage au sort du gagnant de l'énigme sonore et, sur inscription à l'atelier Mais que fait la police scientifique ?

Retrouvez le détail de chacune de ces animations dans l'agenda de dissay.fr.

Documents

31 aoû. 2022

Dépliant Noir Dissay

3 volets

1.47Mo


Les 4 livres sélectionnés pour le prix des lecteurs Noir Dissay

Image
Sandrine Cohen

Sandrine Cohen – Rosine, une criminelle ordinaire. Ed. du Caïman
Une affaire terminée, presque déjà classée avec cette femme qui a tué ses deux enfants, s’accuse de tout, ne nie rien. Et puis Clélia, enquêtrice de personnalité du tribunal, s’entête, creuse, essaye d’aller au-delà des apparences et du tabou, au-delà des limites et parfois des règles. Un livre original, sensible et dérangeant.

Thomas Fecchio – L’heure des chiens. Ed. Seuil Cadre Noir
Une enquête très embrouillée qui mêle de nombreux protagonistes, des faits divers, la profanation d’un cimetière militaire, une main coupée, des bikers extrémistes, une clinique pas très nette, une jeune femme traumatisée et des migrants. Beaucoup trop de choses pour un gendarme qui se débat aussi avec ses problèmes de couple et résiste mal à la tentation de la bouteille. Le renfort d’un jeune enquêteur affûté ne sera pas de trop. Une enquête classique mais touffue, des personnages intéressants et de nombreuses péripéties au programme.

Image
Thomas Fecchio
Image
Hervé Le Corre

Hervé Le Corre – Traverser la nuit. Ed. Rivages/Noir
Un enquêteur qui agit à l’instinct et un assassin qui tient du prédateur, la nuit sera noire. Un livre sans merci, où les différents personnages dépassent les bornes, les limites. Enquêteur, assassin, victime, tous sont déjà trop loin, trop profondément engagés dans la violence pour s’en sortir. Une lecture inconfortable, qui confronte à une violence directe, brute, et oblige à se questionner.

François Médéline – La sacrifiée du Vercors. Ed. 10/18
Septembre 1944 dans la région du Vercors, après l’effondrement du maquis et le massacre des résistants, après le départ des Allemands, avant le retour d’une autorité bien établie. Un commissaire nommé par les toutes nouvelles autorités françaises doit démêler le vrai du faux du meurtre d’une jeune femme. Tout l’art du roman est de faire partager cette période trouble, où l’autorité et la loi sont mouvantes, où la violence paraît être une solution, où les apparences sont changeantes.

Image
François Médéline